Arles : la nappe phréatique de la Crau sous surveillance

A Arles, forage dans la nappe phreatique de la Crau

Contrôle de la salinité de l’eau

A Arles, la Symcrau a lancé un chantier de forage pour installer une sonde de contrôle de la nappe phréatique de la Crau. Cette sonde sera chargée de mesurer la salinité de l’eau afin de prévenir les remontés d’eau salée dans la nappe  phréatique de la Crau qui alimente Arles et ses environs en eau potable. Avec la montée du niveau de la Méditerranée, le risque de salinisation et de pollution pour le réseau d’eau potable de la région est en effet réel.
Le syndicat mixte de gestion de la nappe phréatique de la Crau (Symcrau) fait donc réaliser à Mas-Thibert un forage de 30 mètres de profondeur pour y installer des appareils de mesure qui permettront aux ingénieurs et hydrogéologues de mieux connaitre l’état de la nappe et de pouvoir anticiper le phénomène de salinisation.

forage sur Arles, Alpilles et Camargue : Irrifore

Un équilibre fragile entre eau douce et eau salée

En raison de sa proximité avec la mer et de sa composition géologique datant de plusieurs millions d’années, la nappe phréatique de la Crau est en effet le fruit d’un subtil équilibre entre eau douce et eau salée. Située sous le Golfe de Fos, Arles et Salon-de-Provence et alimentant 270 000 personnes, la nappe phréatique se reconstitue principalement aujourd »hui grâce au système d’irrigation gravitaire utilisé dans les champs de foin de Crau. Mais sa situation est fragile car soumise à la montée du niveau de la Méditerrannée et au risque que des infiltrations d’eau salée dans la nappe souterraine ne rendent son exploitation impossible pour l’homme. Comme l’indique la directrice du Symcrau Charlotte Alcazar, le but de ces sondes est justement de « pouvoir anticiper les pollutions et de stopper le captage si nécéssaire ».

forage et arrosage sur Camargue, Alpilles, Crau et Montagnette - Irrifore

3 sondes de salinité seront installées dans la Crau

Après le forage, une sonde piézométrique (salinité et, température et charge hydraulique de l’eau) sera installée sous terre pour contrôler la nappe à différentes profondeurs. Une liaison GPS transmettra directement les résultats à un serveur ouvert aux équipes d’hydrogéologues mais aussi aux équipes d’ACCM et de la SAUR l’exploitant du réseau. 2 autres forages sont prévus dans la Crau pour étendre le système de contrôle.

Source : lamarseillaise.fr ; Symcrau
Crédit photo : Daniel Ferrandiz

NOS BONNES ADRESSES
SUR CRAU ET CAMARGUE