Chargement Évènements
Cet évènement est passé

Fête des Gardians 2021
et élection 24ème Reine d’Arles
à Arles

12 JUIN 2021

La 24ème Reine d’Arles qui succèdera à Naïs Lesbros sera élue le 12 juin 2021

Après l’annulation de la fête des gardians l’an dernier, c’est à 12h30 le samedi 12 juin 2021 que le peuple d’Arles connaitra le nom de sa 24ème Reine. Elue parmi les six prétendantes en lice, la nouvelle Reine d’Arles apparaitra sur le balcon de l’Hôtel de Ville accompagnée de ses 5 demoiselles d’honneur pour saluer gardians, arlésiennes en costume et citoyens réunis dans la liesse sur la place de la République.

Organisée par la confrérie des Gardians en l’honneur de Saint Georges leur saint patron, la fête des Gardians se déroule traditionnellement le 1er mai avec le défilé des gardians dans la ville se rendant à l’église de la Major assister à la messe. L’après-midi, gardians, arlésiennes et mireilles se retrouvent aux arènes d’Arles pour les jeux gardians où chaque tentera de prouver son couragee et son habilité lors de différentes épreuves à cheval.

Reine d’Arles : une sélection des prétendantes très exigeante

Tous les 3 ans, la Fête des Gardians donne lieu à l’élection de la Reine d’Arles. Pour candidater, chaque prétendante doit satisfaire plusieurs critères et notamment être native du Pays d’Arles (ou d’ascendants natifs du Pays d’Arles), être majeure et agée de moins de 24 ans, être célibataire et s’engager à le rester pendant toute la durée de leur règne et avoir une chevelure suffisamment longue pour pouvoir porter la coiffe d’arlésienne. Le jour de l’élection, les candidates sont jugées sur leur capacité à parler couramment provençal, à connaître parfaitement les coutumes de la cité et de la Provence en général, à savoir s’habiller, se coiffer seule et monter en croupe derrière un cavalier. La Reine d’Arles ainsi élue succèdera à Anais Lesbros et deviendra l’ambassadrice de la ville et tous ses habitants pendant toute la durée de son règne.

La cérémonie de l’élection de la reine est organisée par Festiv’Arles, association pour le maintien de la tradition. La fête des gardians et l’élection de la Reine d’Arles sont le point de départ de la saison des différentes fêtes mettant à l’honneur la tradition durant l’été : les feux de la saint Jean, la Pégoulade, la fête du costume, la Cocarde d’or et la course de Satin.

+ d’infos sur le site de Festiv’Arles et sur le site de la Reine d’Arles

NOS BONNES ADRESSES
SUR ARLES ET LA CAMARGUE

 

Programme de la Fête des gardians 2021 

10h15 : bénédiction des cavaliers/ piste des Arènes
10h30 : grand Messe/ Arènes d’Arles (jauge de 2900 personnes)
11h45 : remise des pains bénits/ Amphithéâtre, à l’issue de la messe
12h30: proclamation des résultats de l’élection de la XXIVème Reine d’Arles / balcon de Monsieur le Maire, Hôtel-de-Ville
16h00 : spectacle présenté par la Confrérie des gardians / Arènes d’Arles
Attention entrée sur présentation du pass sanitaire (certificat de vaccination ou test PCR négatif de moins de 48h)
Info : Ouverture de la billetterie aux arènes à 11h. (10 € / gratuit pour les moins de 12 ans)

Un protocole sanitaire strict à respecter

Le protocola sanitaire sera strict cette année en raison de la pandémie et des mesures sanitaires en vigueur :
– Seules les personnes ayant réservé une place pourront accéder à la place de République, à partir de 10h30.
– 937 places assises sont disponibles (en respectant la distanciation sociale) sur réservation
– Réservation de places assises gratuites via la billetterie de l’Office de tourisme d’Arles à partir du mercredi 9 juin à 10h sur le site internet et au bureau de l’Office de tourisme sur le boulevard des Lices.
– Rappelons que le port du masque est obligatoire, y compris pour les personnes en costume d’Arles.

La Fête des Gardians, une tradition camarguaise depuis 1512

Les gardians ont fondé leur confrérie le 2 janvier 1512. Traditionnellement, Georges est le protecteur des cavaliers et des soldats à cheval. Au début du XVIème siècle, la Provence est rattachée au royaume de France qui se prépare à la guerre contre les États italiens. Les gardians, appréciés pour leurs qualités de cavaliers, se regroupèrent certainement pour se protéger d’un enrôlement arbitraire dans les armées royales.

La Confrérie assurait les obsèques des confrères pauvres et, depuis ses origines, elle sert aussi de caisse de secours mutuel. Elle défendait également les gardians face aux propriétaires qui les employaient.

Dès l’origine de la Confrérie, ses statuts prévoyaient une fête religieuse le jour jour de la Saint Georges, le 23 avril, avec messe et procession.

La Confrérie fut d’abord abritée dans l’église Saint Georges dont l’emplacement est situé dans l’actuelle intersection de la rue du Cloître et de la rue de la Calade. Lorsque cette église fut détruite en 1647, les gardians se rassemblèrent dans l’église Saint Laurent du quartier de la Roquette, peuplé de marins, de pêcheurs et de gardians. Cet édifice fut fermé à la Révolution et on retrouva la Confrérie dans l’église Saint Julien Saint Antoine (actuelle rue du 4 septembre) puis, sans doute à partir de 1802, dans la collégiale Notre-Dame la Major.

La Confrérie fut officiellement réorganisée sous la Restauration, vers 1820. Cependant, la deuxième moitié du XIXème siècle aurait pu lui être fatale : la mécanisation de l’agriculture risqua alors de faire disparaître l’élevage de chevaux et par conséquent les gardians dont le métier était de s’occuper des manades.

A partir des années 1880, la fête n’est plus célébrée de façon régulière. En 1902, devant les pressions de la municipalité d’Arles, les gardians organisèrent leur fête à Fourques.

Avec l’aide du Félibrige, la Confrérie se réorganisa dans les années 20. Des amoureux de la Camargue, de la « bouvino » et de la « roussatino » (taureaux et chevaux) comme Joseph d’Arbaud, Folco de Baroncelli et Charles Naudot vont renouer avec la tradition de la Fête des gardians. C’est en 1929 qu’est créée la « Prego à Sant Jorge » qui ouvre la cérémonie lorsque la statue pénètre dans l’église après la bénédiction des montures sur le parvis. La fête se déroulait à l’origine le 23 avril, puis un dimanche proche de la Saint Georges. Finalement, après plusieurs changements, c’est en 1984 que la fête fut fixée au 1er mai.

Plus d’infos sur la Fête des gardians à retrouver sur le site de la Confrérie des Gardians

Crédit photo d’illustration : Festiv’Arles / Jérémie Casteau

Détails

Date :
12 juin
Heure :
9 h 00 > 18 h 00
Catégories d’évènement:
, , ,
Étiquettes évènement :

Lieu

Arles
Arles, 13200 France + Google Map